Des oiseaux et des hommes

Comme promis, vous trouverez, ci-dessous, les résultats complets de l’opération « Devine qui vient manger au jardin » des 4 et 5 février derniers.

Comme constaté précédemment, le nombre d’oiseaux est en diminution particulièrement pour les mésanges charbonnières et bleues. Non seulement elles sont moins nombreuses mais aussi moins fréquentes. L’explication serait le faible taux de reproduction au printemps 2016 lié aux conditions météo mais également la très faible migration d’individus venant du nord.

Mésange charbonnière (Parus major)

Mauvaise année également pour les granivores qui ne se portent pas bien. C’est le cas depuis un moment pour le moineau friquet, la tourterelle turque ou le verdier qui continuent à diminuer.

Moineau friquet (Passer montanus)

Bien qu’avec une présence moins importante, le pinson des arbres, lui, continue à se maintenir.

Pour les résultats complet et les analyses :

Natagora : la comparaison entre 2015 et 2016.

Aves : déjà en automne on constatait une diminution de la fréquentation des mangeoires.

Ornithomédia : un article très complet analysant les facteurs influençant le nombre d’oiseaux aux mangeoires.

Voilà pour les comptages et leurs résultats. Et, pour rester dans la gent ailée, attention, ouvrez grand vos oreilles et levez les yeux : elles repassent !

Grues cendrées (Grus grus)

La migration pré-nuptiale des grues cendrées est bien entamée et de nombreux vols sont signalés chaque jour au-dessus de nos régions.

Restons chez nous mais revenons sur terre. Vous vous rappelez peut-être de cet article : « Ancien résistant, il retrouve Hoursinne après 68 ans » Il racontait comment, grâce à une carte postale ancienne, ce membre de la résistance originaire de la région liégeoise avait retrouvé le lieu où il avait passé une partie de la guerre.

Suite à cet article, Monsieur Aurélien Martin nous a contacté. Il cherche des renseignements sur la résistance dans nos régions en vue d’une future exposition à Comblain-la-Tour.

Si vous possédez ce genre d’infos, merci de prendre contact avec l’aplovou (laplovou@yahoo.com) qui transmettra à Monsieur Martin.

Et, pour terminer, revenons un instant aux animaux :

Le retour de la douceur et de l’humidité annoncent également le retour de la migration des batraciens en général et, pour notre village, celui des crapauds communs.

Alors, même si les panneaux ne sont pas encore en place, levons le pied en soirée à l’entrée de Grande Hoursinne à hauteur de l’étang.

 

Crédit photo :

© Luc Viatour (http://www.gnu.org/copyleft/fdl.html), CC-BY-SA-3.0

© Andreas Trepte CC BY-SA 2.5 (http://creativecommons.org/licenses/by-sa/2.5)], via Wikimedia Commons

© J. Wagener

Une réflexion sur “ Des oiseaux et des hommes ”

  1. Louis marie a vu cette semaine les grues …une centaine dit il, .au dessus de Hoursinne la petite…. Superbe et bruyante cela nous annonce bien le bon temps non? Merci pour cet Aplovou de la semaine
    Annette

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *